7 idées pour mieux équilibrer vie professionnelle et vie de famille quand on n’est pas un héros

Chaque semaine je récolte pour vous, auprès de workingmums et workingdads inspirés et inspirants, leurs vraies bonnes idées simples, utiles ou fun dans tous les domaines qui font notre quotidien entre travail et vie de famille… Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir inspirations, coachings et bons plans !

CTA s'inscrire

J’ai décidé de faire un petit bilan de ce que j’avais retenu des rencontres réalisées depuis l’ouverture du site autour d’une question centrale: comment mieux concilier vie professionnelle et vie de famille?
sweatshirt je ne suis pas un héros - collection deux amours

Parce que Je ne suis pas un héros

(Sweatshirt Deux Amours, à retrouver dans la boutique)

Je vous partage souvent des bons plans, recettes, activités, ou autres idées pratico-pratiques pour mieux profiter de ce quotidien un peu fou, mais cette fois j’ai eu envie de relire les interviews avec un philtre un peu plus reculé sur la question de la conciliation vie pro/ vie perso.

Bien entendu, en aucun cas ces idées ne sont exhaustives, ou encore garanties… Mais il me semble qu’en cette rentrée certaines évidences font du bien à entendre !

Voici donc 7 idées que j’ai retenues pour mieux équilibrer vie professionnelle et vie de famille:

1 – Le bonheur au travail

C’est d’une banalité évidente… mais c’est sans doute la base.

Travailler dans un environnement oppressant, dans lequel on n’a pas forcément l’impression d’être à sa place ou de pouvoir apporter une bonne contribution donne le sentiment de perdre son temps, voire d’être inutile.

Or, quand on a des enfants c’est déjà assez difficile de gérer son absence dans les moments importants, les déplacements, l’organisation, les imprévus… Donc autant bosser dans un environnement qui nous fait (nous veut?) du bien…

J’ai retenu ce point notamment grâce à Alexandre Gérard qui a mis en place un management libéré dans son entreprise pour rendre ses équipes plus efficaces et plus épanouies, mais aussi en écoutant des entrepreneurs heureux de leur travail comme Aude.

2 – Prévoir un temps de transition pour soi entre boulot et maison

Ce qui peut être fatiguant dans le fait de gérer cette double vie c’est le sentiment de ne jamais avoir de temps de « pause ». C’est la course en permanence, il y a toujours une casserole de lait sur le feu…!

Certains ont donc décrété que le temps de transport entre leur lieu de travail et la maison serait consacré à un moment de plaisir personnel. Que vous soyez à pied, en vélo, en voiture ou en métro, identifiez ce qui vous ferait du bien à vous (au lieu de continuer à faire vos to do lists sur le trajet…)

C’est surtout Michael qui m’a fait réaliser cela, en m’expliquant comment il réalisait sa passion pour le dessin dans le métro, en allant et en rentrant du boulot, et comment il s’était équipé pour ce faire.

3 – Choisir des « piliers » qui permettent une certaine flexibilité

Personnellement, les moments ou j’ai le plus souffert de ma double vie sont apparus quand un « pilier » de mon organisation lâchait. Comme par exemple la nounou, qui décide de ne pas venir le jour d’une réunion capitale…

Depuis j’ai bien entendu cherché quelqu’un de fiable pour garder mes enfants. Mais en fait, en écoutant Laetitia, qui travaille de chez elle, j’ai réalisé que le vrai pilier n’était sans doute pas quelqu’un en particulier, mais plutôt le choix de donner plus de flexibilité à son organisation au quotidien. Pouvoir parer aux imprévus est le rêve absolu, et avoir un travail dans lequel on gère de manière souple son agenda et son organisation au quotidien permet sans doute de mieux vivre les moments difficiles.

D’ailleurs il parait qu’en 2020 (soit dans 5 ans…) 40% des américains travailleront en freelance! (source: blog hopwork)

4 – Autonomiser les kids

Les enfants aiment qu’on leur fasse confiance et qu’on leur apprenne plein de nouvelles choses, alors pourquoi se priver de ses petits assistants au quotidien ?

Mettre le couvert, faire leurs lits, ranger la salle de bain… autant de choses que vous n’aurez plus à faire vous même si vous pensez à leur transmettre les bases pour qu’ils puissent le faire eux mêmes!

C’est surtout Coralie qui a commencé à me faire réfléchir à cela comme une opportunité pour soulager notre quotidien.

5 – Se poser sur les règles

Ma soeur m’a raconté une anecdote que j’ai trouvé très drôle et que je vous partage: Alors que ses 3 enfants mettaient le bronx un soir de semaine pendant le diner (une soirée normale en gros…), elle leur a demandé pourquoi ils n’étaient pas sages alors qu’à l’école ils sont adorables. Ils ont répondu, très spontanément: « parce qu’à l’école il y a des règles! ». Cette anecdote m’a marqué car, évidemment, on passe notre temps à leur dire « fais ci », « fais pas ça » dans l’instant, en étant convaincu qu’on ne fait là que répéter des règles évidentes. Mais on ne prend pas forcément le temps de faire un point, posément, avec eux, sur les règles de fonctionnement du quotidien à la maison. En fait je me demande s’il ne faudrait pas profiter de la rentrée pour prendre le temps d’écrire ces « règles de vie » avec eux en ce début d’année, afin de pouvoir s’y référer au fil des jours… ça marche à l’école pour nos enfants, au bureau pour les adultes, alors pourquoi on ne mettrait pas ça en place à la maison entre nous et nos enfants?

6 – Profiter de leur gout pour la routine 

Non je ne vous parle pas de votre routine de couple, ni même de votre routine beauté matinale… mais bien de la routine du quotidien vis à vis des enfants. Il parait qu’ils aiment que les choses se passent de la même manière. Il parait que ça les rassure…

Sur ce sujet la meilleure idée que j’ai retenue m’a été soufflée par Stéphanie : répéter les mêmes recettes chaque semaine pour simplifier les courses. Quitte à choisir des recettes qui font plaisir aux kids et qu’on fait avec eux avec plaisir, comme les nuggets maison de Sorya!

7 – Laisser un peu de place à l’improvisation

A force de gérer une PME familiale et deux boulots à temps plein, on a tendance à devenir planificateurs professionnels, à régler tous les détails en avance pour être sur que tout sera « under control ». Mais on le sait bien, rien ne se passe jamais comme prévu et souvent les choses les plus simples nous passent sous le nez si on les anticipe trop.

Ne pas tout contrôler… ça peut détendre !

Si cette Vraie Bonne idée vous a plu, PARTAGEZ-LA par mail ou sur vos réseaux sociaux ou en cliquetant sur les petits boutons ronds ci-dessous.

Pour recevoir les Vraies Bonnes Idées des workingmums et dads il suffit de vous inscrire ici:

CTA s'inscrire

à propos de deux amours

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s