Aujourd’hui j’ai deux amours: l’amour et la Paix 

Aujourd’hui j’ai comme vous tous le coeur serré. Par cette violence, par cette haine envers mon pays, envers ma ville que j’aime tant. Ma ville qui incarne la liberté, la jeunesse, la beauté, la splendeur. Et qui ce matin s’est réveillée avec une énorme gueule de bois.

Aujourd’hui je suis révoltée de devoir expliquer l’impossible à mes enfants. Je ne regarde plus de la même manière mon fils de 4 ans jouer avec son pistolet en plastique. Il s’amuse. Je pleure en mon coeur d’imaginer l’angoisse de ceux qui ont perdu un être cher lors de ces atrocités.

Aujourd’hui les pleurs et les cris intérieurs qui sont entrés en moi me rappellent que le bonheur n’est que l’absence de malheur. Alors je me souviens des bonheurs de la vie. Du plus beau jour, celui ou je disais « oui » à mon amoureux en pensant que la vie nous appartenait.

Aujourd’hui résonne plus que jamais dans mon cœur un très beau texte que nous avions lu ce jour-là. Je vous le partage en espérant que l’espoir qu’il porte vous consolera un peu.

Pour qu’en souvenir d’aujourd’hui nous n’oublions pas que demain, comme hier, l’amour est et sera le seul artisan de la Paix.

Un amour plus grand que l’amour.

J’aurais beau parler toutes les langues de la terre et du ciel,

Si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour,

je ne suis qu’un cuivre qui résonne,

une cymbale retentissante .

J’aurais beau être prophète,

avoir toute la science des mystères,

et toute la connaissance de Dieu,

et toute la foi jusqu’à transporter les montagnes,

s’il me manque l’amour,

je ne suis rien.

J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés,

j’aurais beau me faire brûler vif,

s’il me manque l’amour,

cela ne me sert à rien.
L’amour prend patience,

l’amour rend service,

l’amour ne jalouse pas,

il ne se vante pas,

ne se gonfle pas d’orgueil,

il ne fait rien de malhonnête,

il ne cherche pas son intérêt,

il ne s’emporte pas,

il n’entretient pas de rancune,

il ne se réjouit pas de ce qui est mal

mais il trouve la joie dans ce qui est vrai,

il supporte tout,

il fait confiance en tout,

il espère tout, il endure tout

L’amour ne passera jamais.
Extrait de la première Lettre de Saint Paul aux Corinthiens.


  

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s